Ce soutien gorge utilise des capteurs capables de détecter des changements de chaleur des tissus mammaires et susceptible ainsi d’indiquer la croissance de tumeurs.

Plus le cancer du sein est dépisté de façon précoce, plus il est facile à vaincre.

Et si passer une mammographie mensuelle pour en permettre la détection précoce n’est pas pratique, porter un soutien gorge intelligent capable de remplir le même office l’est nettement plus. Utilisant des capteurs extrêmement sensibles, le First Warning Systems Bra (premier soutien gorge à système d’alerte) sera capable de détecter des changements de chaleur dans les tissus mammaires provoqués par la croissance de nouveaux vaisseaux sanguins, potentiellement associes avec une présence tumorale. Le soutien gorge envoie alors les informations à un ordinateur qui les analyse avec un logiciel spécifique s’appuyant sur un algorithme qui étudie les variations de température et recherche des signes de tumeur potentielle.

Cycles de mesure de cellules anormales

Les tests montrent que ce soutien gorge est bien plus efficace et qu’il peut détecter les tumeurs jusqu’ 6 ans avant le diagnostic par auto-examen ou mammographie.

Et bien que cela résonne comme un concept à des années du stade concret, le dispositif est en phase de test de sensibilité et de précision dans 3 essais cliniques sur impliquant 650 femmes.

Les tests montrent que ce soutien gorge est bien plus efficace et qu’il peut détecter les tumeurs jusqu’ 6 ans avant le diagnostic par auto-examen ou mammographie. Si le test final encore à venir donne des résultats positifs, le soutien gorge pourrait être disponible et commercialisé en Europe dès 2013 et aux USA en 2014.

 

Via Fashionista

0
  

Cet article est également disponible en : Anglais

Ecrire un commentaire

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>