Le ‘Temps’ enfermé dans un ruban

Dévoilée lors de show CES à Las Vegas, la CST-01 est une montre digitale minimaliste faite d’un seul morceau de matériau flexible. Pourquoi CST? Il s’agit en fait de l’acronyme de Central Standard Timing, une entreprise fondée par Dave Vondle, designer et ingénieur en électricité, et Jerry O’Leary designer industriel et ingénieur en mécanique, tous deux créateurs de cette montre hors du commun. Composée d’un enduit stratifié, de composant souples et alimenté par une minuscule pile, la CST-O1 pèse 12 grammes (soit moins qu’une pièce de 10 centimes) et son épaisseur est de 0,5mm (soit moins qu’une carte de crédit). Ces caractéristiques en font la plus fine montre jamais construite.

Les composant innovants sont assemblés aux USA

Le concept de cette montre est inspiré des produit de la gamme d’ E Ink segmented displays pour leurs principes d’extrême minceur, de lisibilité, de robustesse et de basse consommation. Pour rendre la montre aussi fine que possible, il n’y a ni commandes ni boutons sur la montre elle-même. Le réglage de l’heure (format 12 ou 24 heures) se fait sur une base qui sert également à recharger la montre. La montre contient une batterie MEC (Micro-Energy Cell). La MEC contenue dans la CST-01 peut être rechargée jusqu’à 10.000 fois, pour une durée de vie estimée de 15 ans. La montre se recharge en 10 minutes et devrait offrir un mois d’autonomie entre deux rechargements.

La production commencera le vendredi 22 février. Les montres seront assemblées aux Etats-Unis. Les montres, vendues avec leur station de rechargement, devraient être bientôt disponible pour un prix de 179 US$.

 

 

 

CST-01 on its charging station

0
  

Cet article est également disponible en : Anglais

Ecrire un commentaire

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>