TshirtOS: une console 100% cotton au service de la créativité numérique

L’idée est simple : TshirtOS est à la base une console portable avec un écran souple à LEDs qui se connecte à votre Smartphone, ouvrant ainsi la route à un nouveau mode de communication. Le Tshirt OS peut afficher ce que vous souhaitez, de vos tweets à votre statut Facebook. Il peut jouer de la musique, afficher des œuvres d’art ou des vidéos Youtube, et même prendre et montrer des photos. Et, surprise : il est même lavable !

Le Tshirt comprend aussi un accéléromètre, des hauts parleurs, un micro et un appareil photo incorporé pour prendre et afficher des photos sur le moment.

Présenté par ses développeurs comme « le vêtement numérique le plus avancé au monde », TshirtOS ressemble à un simple t-shirt gris. Bien que facile d’emploi la technologie du tshirt OS est impressionnante. Elle est faite de 1.024 LEDs dans une grille de 32 sur 32, de 32 microprocesseurs et d’une connexion Bluetooth. Vous contrôlerez votre t-shirt au travers d’une application dans votre téléphone mobile qui vous permettra de diffuser presque tout ce que vous souhaitez. Mais l’affichage par LED n’est pas la seule chose possible avec ce vêtement. Il contient également un accéléromètre, des hauts parleurs, un micro et un appareil photo incorporé pour prendre et projeter les photos instantanément.

Les créateurs de ce qui est encore un prototype regardent l’intérêt des acheteurs potentiels.

Ce projet  a été développé par CuteCircuit en collaboration avec Ballantine’s et se trouve encore à la phase de prototype très couteux. Néanmoins CuteCircuit et Ballantine’s enregistrent listing interest des acheteurs potentiels. Ils souhaitent arriver à en descendre le prix à un niveau qui le rendrait accessible aux gens normaux. Alors allez-y et enregistrez vous… j’en ai vraiment envie !

15
  

Cet article est également disponible en : Anglais

Ecrire un commentaire

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>